La dévalorisation


La blessure de l'humiliation est le point de départ général  des 2 "mal à dire" dont j'ai choisi de vous parler. Cette blessure touche de plein fouet notre valeur, notre estime de nous-même. Elle va essentiellement s'exprimer à travers la honte, le fait de ne pas se sentir légitime, moins (le manque)...

Cette blessure de vie s'éveille entre 1 et 3 ans avec le parent qui s'est occupé de son développement psychique, en général on  s'appuie ( travaux de Lise Bourbeau) sur la mère, bien qu'il puisse  s'agir d'un autre tuteur. Cette blessure va s'exprimer par le biais du manque de liberté, se sentir humilié, dévalorisé par le contrôle de ce parent ou tuteur.

L'expression de cette blessure de vie peut aller loin mais ici je vais vous décoder 2 mal à dire (maladies) qui ont pour point de départ général cette blessure :

La dépression et la déprime.

Je choisis de vous parler de ces 2 "symptômes" ( l'origine  général, je précise,  trouve sa source ailleurs) car elle touche (selon l'OMS : Organisme Mondial de la Santé) entre 5 % et 15% de la population française. Dans le monde, 121 millions de personnes souffrent de dépression.

En 2020, celle-ci devient la 1ère cause mondiale d'invalidité.

Ce qu'il faut savoir c'est que cette blessure de vie nous interroge sur le fait de vouloir plaire à tous pour vivre. 

Est-ce un besoin ou une peur ? Chercher à plaire ou être aimé ? La quantité ou la qualité ? beaucoup de questions qui rejoignent se qui se passe dans le fonds.

 

Elle va s'exprimer dans une durée limitée, une saison, une période de vie qui va exprimer plus ou moins consciemment la mémoire d'un découragement, d'une lassitude qui va nous plonger dans un état d'impuissance et de victimisation.

C'est  suite à un choc émotionnel, un évènement ou une contrariété qui va raviver cette blessure et qui va faire que la déprime va pointer le bout de son nez.  En terme de polarité interne, il s'agit de rallumer l'énergie d'action, de la faire passer de la non vie à la vie.

Va s'en suivre un repli sur soi car on va ressentir le besoin de se couper avec la réalité, nous perdons confiance en nous même car nous éprouvons un manque de stabilité professionnelle, ce qui va engendrer une perte de motivation globale avec un manque de repère.

Il y a fort à parier que lorsque la déprime se fait sentir, elle soit en lien avec un poids familial qui vous empêche de vous épanouir.

Ne prenez pas à la légère vos périodes de déprime car elles sont là pour vous rappeler qu'un poids vous prive d'agir en priorité pour vous-même, que vous n'êtes pas là pour faire plaisir à " cet autre" qui vous parle par l'intermédiaire de la déprime.

Quelque soit le changement qui a besoin d'être fait dans votre vie, il nécessite d'être compris et écouter afin d'agir dans le bon sens et ce sur tous les plans de votre vie, l'objectif ? Retrouver l'estime de vous-même, couper avec des loyautés familiales qui vous empêche de vous accomplir.

 

Je m'informe pour une consultation

 

  • La dépression : 

Lorsque l'état d'esprit est défaillant, la dépression apparaît. Nous n'arrivons plus à affirmer notre volonté.

La dépression veut dire que nous en faisons trop pour vouloir rester dans le moule.  Nous vivons sous l'emprise de la culpabilité et de la dévalorisation qui nous évince car nous dirigeons nos émotions et nos actions vers un but précis en laissant de coté notre santé.

Résultat : Manque de pression, de force, plus de flux énergétique suffisant pour remettre du mouvement, de l'air frais dans sa vie.

En écoutant les messages derrière la dépression on pourrait peut être trouver des blessures de jeunesse que l'on a pas exprimé :  Secret, se taire ( secrétaire) ... Les non-dits.

Il sera bon de régler un possible conflit avec le parent du sexe opposé bien souvent.

Comme pour la déprime, le changement qui a besoin d'être fait dans votre vie, nécessite d'être compris et écouter afin d'agir dans le bon sens et ce sur tous les plans de votre vie, l'objectif ? Retrouver l'estime de vous-même, couper avec des loyautés familiales qui vous empêche de vous accomplir.

 

Je m'informe pour une consultation

 

Voyez combien il est important d'apprendre à écouter son inconscient afin de libérer des ressources dormantes qui vont contrecarrer ces problématiques de vie, malheureusement courantes.

Pour résoudre tout déséquilibre, il est nécessaire de transformer la conscience afin de libérer la tension qui est la cause de la pathologie, ici la dépression et la déprime.

 

Valérie Ducourneau

 

 


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Une haute estime de soi

01 Mar 2024

Nous parlons souvent de la faible estime de soi, dans cet article je voulais parler de l'autre versant, à savoir, le fait d'avoir une trop haute estime de so...

Communiquer en tant que leader

29 Fév 2024

Depuis le COVID, beaucoup de choses ont été revalorisées et d'une nouvelle façon. Les entreprises dépendent plus que jamais d'une communication réfléchie et ...

La Sophro-analyse au service d'un mindset solide

16 Fév 2024

La sophro-analyse est une technique thérapeutique inspirée de la sophrologie dynamique et de l'analyse transactionnelle.
Elle associe le coeur, le corps et ...

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.