Valérie Ducourneau
Leadership - Carrière -  Coaching & Analyse
Valérie Ducourneau
Leadership - Carrière -  Coaching & Analyse

Maitriser sa concentration


15 vues

Si vous vous apercevez que votre esprit vagabonde quand vous avez une tâche à finir ou quand vous essayez de vous poser pour réfléchir, voici quelques suggestions qui vous aiderons à retrouver le fil de vos pensées.

 

Imaginons que vous avez un email important à rédiger, qui ne prendrait pas beaucoup de temps à la plupart des gens...Mais à vous, cela demande un temps fou. Pourquoi ?

Parce que vous êtes constamment distrait par tout et n'importe quoi, que ce soit la course ininterrompue des nuages dans le ciel, les rires de votre collègues, le téléphone qui sonne.

Se concentrer sur une seule et même tâche requiert un certain effort de volonté considérable.

Le problème est qu'ils se laissent envahir par des sollicitations diverses, se traduisant par des interruptions : La demande d'un(e) collègue, les messages reçus sur le téléphone, faire un café ou filer réparer un oubli. Il arrive aussi que ces personnes incriminent les retards des autres. Alors, si c'est votre cas, voyons comment vous pourriez mieux vous concentrer et aller jusqu'au bout d'un travail sans vous laisser distraire par l'extérieur mais également par vos propres pensées.

 

  • Soyez prêt(e)

Il vous appartient de choisir ce sur quoi vous allez concentrer votre esprit.

rejeter sur les autres la responsabilité de votre incapacité à y arriver est facile, mais le fait est que rien ni personne ne peut vous interrompre contre votre gré.

Il s'agit d'en le fond de faire preuve d'affirmation de soi, d'assertivité ou encore de faire preuve de leadership.

Un appel téléphonique de votre meilleure amie ou la demande de votre collègue ne doivent pas vous distraire.

Pour y parvenir, commencer par anticiper ce genre de distractions, par vous préparer à ce vagabondage de l'esprit en faisant la liste de ce qui vous distrait le plus au cours d'une journée de travail normale, ou de ce qui peut advenir pendant que vous vous concentrez sur une tâche.

Par exemple, si vous savez que certaines corvées peuvent vous distraire, débarrassez-vous en avant d'attaquer votre projet. Peut-être faudra-t-il aussi que vous préveniez vos collègues que vous devez vous concentrer sur un travail délicat et serez de ce fait injoignable pendant un certain temps.

 

  • Déconnectez-vous

Selon le temps qui vous sera nécessaire, vous devrez peut-être débrancher votre téléphone ou votre tablette, ceci afin d'éviter que l'on vous appelle, mais aussi que vous soyez tenté(e) de suivre les infos et de surfer sur les réseaux sociaux.

Le téléphone est souvent le principal facteur de distraction, et il n'y a pas que les adolescents qui y sont accros.

En éteignant votre téléphone, et en vous engageant à ne pas le rallumer avant un certain temps, il vous sera plus facile d'aller au bout d'une tâche ou, en tout cas, de progresser de manière significative.

Au début, vous aurez du mal, et vous vous demanderez si quelque chose d'important a eu lieu, ou si quelqu'un a essayé de vous joindre ; mais en même temps, vous bénéficierez du sentiment apaisant d'avoir récupéré un espace durant lequel vous n'êtes pas d'"astreinte" de façon permanente.

Si vous n'arrivez pas à vous déconnecter, mettez-vous au moins en mode silencieux et supprimez toutes les notifications.

 

  • Préparez-vous aussi bien physiquement que mentalement

La santé tant physique que mentale peut exercer une action sur votre capacité de concentration.

Le manque de sommeil, une mauvaise alimentation et un déficit d'exercice risquent de provoquer une certaine léthargie et un manque de motivation pouvant conduire à renoncer ou à ne pas travailler au maximum de votre potentiel. Alors que, si vous dormez bien, si vous avez un régime équilibré, si vous faites de l'exercice, votre esprit réagira de façon positive et au quart de tour.

Le café, par exemple, est un stimulant efficace, et certains pensent qu'il favorise la concentration, ce qui n'est le cas qu'avec une consommation modérée. Un excès de caféine provoque une fébrilité improductive.

Un cerveau hyperactif, bouillonnant d'idées et de projets, est monnaie courante pour certains, parfois hélas au détriment des performances. Si c'est votre cas, vous aurez sans doute intérêt à mettre votre esprit au repos et à éviter les multitâches afin d'optimiser votre concentration.

La méditation, la sophrologie, la relaxation, le yoga sont de bons moyens d'y parvenir.

Penser à des réussites passées peut également favoriser la concentration. En passant en revue des accomplissements récents, vous stimulerez la production de cette hormone du bien-être qu'est la sérotonine, ce qui vous permettra d'aborder une tâche nouvelle avec un surcroît de détermination, et donc de concentration.

 

  • Etablissez vos priorités

Il peut parfois être difficile de se concentrer parce que le cerveau est encombré par toutes sortes de tâches et d'idées que vous aimeriez traiter. Soyez pragmatique : Décidez celles qui sont importantes et réalisables, et écartez celles qui ne contribuent qu'à accroître le niveau de stress.

Une fois ce choix opéré, établissez la liste des choses à faire et fixez vos priorités.

Planifier votre journée (tenez compte des pauses thé ou café et votre tâche vous semblera moins décourageante). Et, n'oubliez pas de vous féliciter, et même de vous récompenser pour la qualité du travail fourni, parce que oui, pour vous maîtriserez votre concentration et plus votre travail sera engagé et qualitatif.

 

Vous ressentez le besoin d'être guidé dans la pratique, de vous faire coacher car vous subissez trop de stress et vous gérez mal votre émotionnel, ce qui peut vous conduire à entrer dans la zone du réactionnel et à vous laisser dominer par la négativité . Je propose un programme de renforcement du mindset qui va également vous aider à gagner en confiance en vous-même ( en vous aidant à développer un comportement plus confiant pour vous) et vous donner plus souvent la priorité en agissant sur votre estime de vous-même.


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

À la une

Faire de ma prise de poste, un moment de réussite

10 Avr 2024

C'est un moment de vulnérabilité car l'enjeu est fort, il s'agit de réussir votre intégration . 
Vous entrez dans un nouvel environnement  environnement dan...

Comment l'ascension des femmes est (aussi) freinée par leurs idées reçues

11 Avr 2024

S'il y a encore  peu de femmes aux postes de direction, c'est parce que les stéréotypes de genre sont encore légion... Et que les femmes en ont malheureuseme...

La méthode SPARC pour cultiver la résilience au travail

11 Avr 2024

Les situations quotidiennes, en fonction de nos perceptions individuelles ont tendance à déclencher des émotions automatiques ou autopilotes. Cela conduit à ...

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.