Valérie Ducourneau
Leadership - Carrière -  Coaching & Analyse
Valérie Ducourneau
Leadership - Carrière -  Coaching & Analyse

A la rencontre de votre principal concurrent : VOUS


16 vues

Essayez de progresser de manière plus personnelle, parce que ce qui vous importe c'est de vous expanser et non de vous mesurer aux autres.

On encourage l'esprit de compétition dès le pus jeune âge, et la plupart d'entre nous se rappellent avoir  connu - ou même connaissent - un ami pour qui une défaite quelconque dans un jeu ou une épreuve sportive s'apparente à un désastre. 

Avoir un esprit de compétition nourrit le désir d'être le/la meilleur(e) ; c'est une puissante motivation qui ouvre la voie à la confiance en soi, à l'ambition et à la détermination.

Pour autant, faut-il être LE/LA meilleur(e) ou meilleur(e) ?

Ce n'est pas la même chose, dans le premier cas nous sommes dans le paradigme de la comparaison, du jugement, une réalité qui peut être extrêmement enfermant et tuer votre motivation .

Cela reflète une éducation de vouloir être plus supérieur(e) que meilleur(e), ce qui cache de manière inconsciente également le fait de ne pas se sentir à la hauteur et donc de se pousser pour prouver quelque chose à quelqu'un plus qu'à soi-même.( cela ne concerne pas tout le monde, pour autant une très grande partie des personnes qui fonctionnent comme ça).

Cet état d'esprit est d'ailleurs bien souvent le catalyseur du burn out, de la dépression. Je n'ai rien contre, car nous sommes tous/toutes différents(es), pour autant je trouve qu'il développe un esprit guerrier plus que de leadership.

Maintenant si vous recherchez à être meilleur(e) qu'hier, vous avez alors un esprit tourné sur une concurrence saine envers vous-même, votre moteur est interne, il ne s'agit pas ici de recherche de reconnaissance mais plus d'une envie profonde d'y arriver pour vous-même.

Personnellement et professionnellement  c'est mon mode de fonctionnement et c'est le coaching professionnel et personnel  et c'est le coaching que je propose.

 

Il y a une personne avec laquelle vous pouvez vous mesurer au quotidien et cela pour améliorer tous els aspects de votre vie. Regardez dans un miroir : C'est vous !

Vous êtes l'adversaire idéal. Vous n'êtes pas sous le feu des projecteurs, et vous pouvez fixer vous-même vos objectifs sans tout le stress inhérent à une rivalité extérieure.

 

Nous sommes tous différents

C'est une des dures réalités de la vie : des activités qui vous posent problème peuvent être considérées par d'autres comme un jeu d'enfants. Souvenez-vous de votre scolarité et de vos condisciples.

Nous avons tous nos forces et nos faiblesses et qu'elles sont différents ; en tant qu'adultes, il est précieux de comprendre que nous sommes tous bons, mauvais et moyens dans différents domaines, que ce soit pour des raisons liées à notre cerveau, à la génétique ou à la socialisation. Cela ne signifie pas pour autant que vous ne puissiez pas améliorer vos aptitudes et progresser dans bien des domaines.

 

Vous gagnerez en félicité

Quand vous entrez en compétition avec d'autres personnes, vous vous soumettez à leurs règles. C'est plus souvent votre entourage qui définit pour vous la notion de réussite, comme avant cela vos parents.

Mais si vous oubliez les attentes des autres et que vous vous centrez sur ce que vous voulez pour vous, c'est vous qui définirez les conditions de votre réussite. Changez vos structures mentales, changez de perspective.  Quand vous êtes en compétition avec vous-même, vous vous libérez du jugement d'autrui.

La seule opinion qui importe c'est la vôtre. Vous êtes la personne la mieux placée pour répondre à des questions telles que :

"Est-ce que je me donne à fond ?" "Est-ce que je ne pourrais pas en faire un peu plus ?"

Réévaluez la situation, si vous estimez que vous n'y êtes pas, soyez indulgent et avancez vers votre réussite.

 

Comment entrer en compétition  sainement avec soi ?

 

1. Choisissez votre objectif.

Commencer par réfléchir à ce que vous aimeriez accomplir. Il peut s'agir d'acquérir de nouvelles compétences, d'obtenir une promotion sur le plan professionnel ..

2. Faites-vous aider

 Vous pouvez agir seul(e), simplement vous connaissez cet adage, à deux nous allons plus loin et honnêtement aussi plus vite. Offrez-vous la possibilité d'être accompagné(e) dans cette aventure afin de gagner en motivation, en soutien, en ressources qui vont vous faire gagner du temps. Vous pourrez établir un plan d'action et vous donner un délai réalisable en ayant une vision claire de ce que vous voulez.

3. Ne remettez pas à plus tard

Allez-y ! Jouissez de cette sensation gratifiante que procure le fait de savoir que vous faîtes ce qu'il faut pour être épanoui professionnellement et personnellement.

 


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

À la une

Faire de ma prise de poste, un moment de réussite

10 Avr 2024

C'est un moment de vulnérabilité car l'enjeu est fort, il s'agit de réussir votre intégration . 
Vous entrez dans un nouvel environnement  environnement dan...

Comment l'ascension des femmes est (aussi) freinée par leurs idées reçues

11 Avr 2024

S'il y a encore  peu de femmes aux postes de direction, c'est parce que les stéréotypes de genre sont encore légion... Et que les femmes en ont malheureuseme...

La méthode SPARC pour cultiver la résilience au travail

11 Avr 2024

Les situations quotidiennes, en fonction de nos perceptions individuelles ont tendance à déclencher des émotions automatiques ou autopilotes. Cela conduit à ...

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.