Rechercher

Sortir de l'énergie de l'emprise




Ce que l'on nomme "l'emprise", c'est une énergie qui parasite l'âme, qui l'empêche de s'épanouir, de prendre sa place.

Elle se loge énergétiquement dans le sacrum, pour nous indiquer que notre ancrage est sous la coupe de croyances, des "Il faut", "Tu dois", que nous avons pris comme nôtres.

Nous avons tous et toute notre vérité, celle-ci va être le reflet de notre parcours personnel, vous pouvez rentrer en résonnance avec d'autres âmes qui font le même parcours ( votre famille d'âmes) mais pas avec tout le monde.

Enfant, nous prenons comme vrai ce que dises nos parents, les adultes.

Un enfant, naturellement ne remettra pas en question le discours de ses parents, il va le boire et le tenir pour VRAI. Il se soumet à ce qui pense être l'autorité.

Adulte, si nous n 'en n'avons pas conscience, nous entretiendrons toujours ce mécanisme, nous allons considérer comme VRAI ce que dise tous ceux qui font figure d'autorité.

En agissant ainsi, nous renions notre âme, son savoir et son parcours de sagesse.


S'il y a emprise, c'est qu'il y a de l'ego dans l'air ! Et comme je l'ai dit précédemment, une douleur au sacrum peut nous signaler une emprise présente. Cela ne veut pas dire qu'elle se situe là mais plutôt qu'elle nous déracine de notre pouvoir personnel. Et donc, plus de pouvoir de manifestation, manque d'abondance (santé, finance, relationnel, professionnel), tous les domaines peuvent être impactés ou bien certains en particulier, honnêtement, cela se joue sur tous les plans physique. Car se sont tous les corps qui sont concernés.


A chaque emprise, un mécanisme se met en place :

  • Je m'empêche de vivre

  • Je m'empêche d'être heureux(se)

  • Je n'ai aucune volonté d'être moi-même ( je ne m'implique pas dans mon parcours)

  • J'entretiens les émotions qui me plombent

  • Je me raconte des mensonges (des vérités illusoires)

  • Je n'écoute pas mon intuition ou encore, je l'écoute mais ne la suit pas

  • Mon énergie cosmique est enracinée dans l'ego et donc les informations que Je reçois doivent être déprogrammées

L'ego se loge dans le centre au-dessus du Coronal, aussi votre âme est impactée par l'ego et elle le montre en l'incarnant à travers nos attitudes, habitudes, comportements, croyances.


Je vous donne un exemple concret :

Vous vivez un traumatisme adolescent, un de vos parents décède brutalement. Pour vous c'est un choc tel, que pour ne pas ressentir la souffrance, vous vous coupez de vos ressentis et vous réfugiez dans votre tête (Mécanisme de l'ego).

Les années passent et la vie vous donne plein d'alerte, pour rencontrez des mauvaises personnes en chemin, des mauvaises situations, vous auriez pu le savoir, il aurait fallu ressentir mais non, c'est votre tête, votre vision qui a dit oui aux situations. Vous étiez sous l'emprise de l'ego.

Simplement voilà, l'enfant en vous veut se faire entendre et il va aller chercher le vide affectif qu'il ressent. En faisant cela, il va vider le centre affectif d'un autre qui va rentrer en résonnance avec lui. Nous appelons ça de la vampirisation énergétique.

Nous sommes ni bon ou mauvais, nos sommes en chemin.

Et c'est comme ça que l'on se détourne de son chemin, que l'on emprunte le chemin de la souffrance, que l'on accumule des désillusions.



Traiter son traumatisme, prendre le temps de s'occuper de soi me semble plus important avant de vouloir plus.

Je vous invite à prendre le temps de faire des pauses introspectives lorsqu'un coup dure vous arrive, prenez le temps d'intégrer les leçons de la vie.

Car la vie ne vous cogne pas, elle vous donne ce que vous vibrez, jusqu'à ce que vous changiez de vibration.



Cela concerne beaucoup de monde et le problème c'est que lorsque l'on ne traite pas sa souffrance, cela a un impact dans notre vie et dans celle des autres, et cela nous devons en prendre la responsabilité.

Car personne n'est bon ou mauvais, il y a surtout beaucoup de souffrances qui s'entrechoquent que d'amour qui s'exprime.


L'holistique permet de déraciner tous ces mécanismes erronés. Cela demande, que vous vous impliquiez dans votre parcours de guérison.

Quelque soit le thérapeute que vous aurez, vous devez comprendre que c'est en toute autonomie que vous devez faire votre parcours. Pour seul(e) devez donc faire la démarche de vouloir allez mieux.

Ensuite, il me parait évident que faire confiance au thérapeute est essentiel, faites preuve de discernement toute fois. Moi-même, sur mon parcours de guérison, j'ai rencontré des êtres qui n'étaient pas forcément conscients, de l'impact des mots utilisés ou encore de la manière dont il appréhendaient mon parcours.

Certains ont faits beaucoup de dégâts et ça m'a appris le discernement et ensuite de faire preuve de plus d'initiatives et d'autonomie sur mes réflexions. C'est comme ça que j'ai gonflée mon intuition, je l'écoute, bien plus que les autres.

Il n'y a pas que l'analyse, il y a la communication ouverte et franche, le ressenti. Nous ne sommes pas des standards, donc un soin non personnalisé est plus complet.


Allez sur le chemin de la guérison, c'est se donner de l'amour, prendre sa place, dire sa vérité.

C'est un travail qui demande de vous , qui est nourrissant, libérateur et vous apporte confiance et paix. Un cadeau inouï qui ne s'offre pas que pour la fête calendaire.


Pour toute demande : www.vducourneau.com



2 vues0 commentaire