Rechercher

Se préserver, une nécessité



Nous vivons dans un monde de bruits et nous ne mesurons pas toujours l'impact que cela peut avoir sur notre organisme, la pollution sonore amplifient certaines pathologies comme, l'hypertension. Ils ont également des conséquences sur le système digestif et peuvent provoquer des troubles du sommeil et encore d'autres problèmes de santé.

Le silence choisi peut être bénéfique pour contre balancer les bruits.

Nous pouvons vivre le silence de manière bénéfique, dans de nombreuses situations :


  • Besoin de calme pour trouver refuge dans une vie intérieure riche et apaisante.

  • Un signe de politesse quand il permet d'accorder à l'autre une reconnaissance, une présence, loin du chacun pour soi.

  • Le non verbal volontaire et rassurant qui signifie "je t'ai compris", "je t'accueille sans te juger".

  • Besoin d'être dans sa bulle pour créer (par exemple)

  • le silence qui permet d'élaborer une pensée, de reprendre son souffle, de trouver une espace de parole inconnu.

  • Dans un moment de relaxation

Le silence permet de nous amener dans une communication toute autre et tout aussi riche, si ce n'est plus, grâce à lui nous allons ressentir notre monde intérieur et nous pouvons être à l'écoute de ce qui vit en nous. Il nous remet en alignement avec l'un de nos sens premier : l'écoute.

Grâce à cet état silencieux, que nous apprenons à créer en nous, l'intuition se fraye plus aisément un chemin.

Pratiquer le silence, même peu mais régulièrement, nous permet de prendre la mesure de notre réalité intérieure.

Cette connexion à soi est précieuse pour éviter de se fourvoyer ou pour ouvrir son coeur et son esprit au pardon et à la tempérance.

Le silence ne plombe pas s'il est choisi et non imposé (moments de tristesse, solennels), il permet dans ce monde où tout bouge tout le temps, où nous avons sans cesse quelque chose à dire, de nous ouvrir la voie au retour au calme nécessaire pour prendre du recul, mieux communiquer avec les autres, habiter pleinement notre monde intérieur.


Lorsque nous tendons l'oreille à l'intérieur de soi, c'est là que peuvent venir de grandes idées.

Le silence nous parle.


Pour toute demande : www.vducourneau.com




5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout